Académie Pokémon

Bienvenue dans cette académie du monde des pokémons. Située dans la région de Sinnoh, elle accueille les dresseurs, coordinateurs et toutes les autres personnes passionnés par les pokémons de toutes les régions. A vous de vivre votre aventure !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Prise dans les toiles (pv Gock')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kajin' Yuta
Déesse de l'Amour
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Relations ::
Pokémons:

MessageSujet: Prise dans les toiles (pv Gock')   Mer 7 Sep - 18:17

La demoiselle soupira, Suano à ses côtés, dans la forêt. Cela faisait quelques temps qu'elle avait quitté l'académie, pour aller en forêt, en quête de nouveaux Pokémon. Elle avait enfin trouvé un but... Enfin, en quelques sortes... Elle adorait ses Pokémon, et surtout ceux dont elle prenait soin. Elle était douée que pour ça et se sentait d'ailleurs pitoyable la plupart du temps. Mais elle voulait élever des Pokémon... Et faire des concours. Elle devrait s'en sortir, ses compagnons n'étaient pas non plus des créatures incompétentes... Elles étaient même forte, une fois bien entraînée... Mais là, elle avait décidé de tous les laisser à l'académie, en jour de repos. Seule Suano était avec elle. Elle ne passait presque pas de temps avec la Goupix, et elle voulait se rattraper... Et la pousser un peu à s'entraîner. Mais la petite était bien trop trouillarde, au grand dam de la jeune femme.

Elle avait bien grandi depuis le temps. Elle se demandait si Gock' allait bien.... Elle le voyait que lors de bref passages... Il avait des choses à faire ? Elle ne l'intéressait plus ? Et dans ce cas, comment faire pour le reconquérir ? Elle soupira. C'était un peu compliqué tout ça..... Elle décida de regarder son corps, malgré son port de vêtement. Peut-être que son physique ne l'attirait plus ? Ca serait surprenant... Elle devrait lui poser la question, quand l'occasion se présentait... En attendant, elle devait convaincre sa première Pokémon de devenir un peu plus forte. Shuugiyo ne cessait de lui marcher sur les pattes, et Zairyû allait approcher de l'évolution, de même que Yuuki. Il semblait se retenir pour ne pas vexer la renarde, néanmoins, il était pressé de devenir bien plus fort.... Il fallait que Suano se décide aussi...


"Allez ma grande... Pourquoi tu refuses tellement de t'entraîner ? Je ne te demande pas d'être capable de flanquer une pâtée à un Léviator du jour au lendemain, juste de t'entraîner, un peu, tous les jours... Ca viendra petit à petit.. Et puis, Night serait fier de toi, non ?"

Au dernier argument, la canidé leva la tête et poussa un grognement. Sa dresseuse était bien gonflée de parler de ça et de se servir de ça, alors qu'elle-même doutait de ses charmes et avait peur de perdre son amant. C'était un coup un peu bas... Mais pourtant convaincant.... Elle se secoua un peu et ferma les yeux, faisant appel à son feu interne... Elle cracha quelques gerbes de flammes, à peine de quoi faire frire une saucisse...

"... Ca fait combien de temps que tu n'as pas combattu ?"

La Goupix baissa la tête, honteuse, mais décida de se reprendre et, relevant la tête, projeta un puissant jet de flamme vers le sommet des arbres. Kajin' laissa échapper un petit cri d'encouragement, un peu exagérée, mais au moins convaincant. Malheureusement, des petites araignées vertes s'écrasèrent au sol, meurtrie. Des cris furieux retentirent et des araignées au corps rouge apparurent sur les branches. Elles commencèrent à claquer des mandibules, en concert... Ca, ça n'était pas prévu... Et ça n'était pas bon signe.... Doucement, pas à pas, la demoiselle recula, ne quittant pas les arachnides des yeux. Elle incita d'un geste de la main sa Pokémon à la rejoindre. Mais cette dernière couina de peur, s'emmêla les pattes et écrasa stupidement l'un des bébés Mimigal. Le Pokémon insecte poussa un cri de douleur et c'en fut trop pour leurs parents. Ils crachèrent des fils de soie et enrubannèrent la dresseuse dans leur toile, avant de la remonter, en haut des arbres. Ils lui attachèrent poignets et chevilles à quatre arbres différents. Elle chercha à casser les liens, mais impossible, avec une telle quantité de toile. C'était bien trop solide... Les Migalos et Mimigal étaient réputés pour leurs toiles très solide. Mais là...

En bas, Suano tenta de libérer sa dresseuse en usant de son Lance-Flamme mais à peine eut-elle commencé que des fils lui fermèrent de force la gueule, faisant claquer sa mâchoire. Elle se cabra et renâcla, tirant violement sur son espèce de muselière mais d'autres araignées l'entourèrent et commencèrent à la maîtriser, comme sa dresseuse. La Goupix finit à terre, les pattes engluées dans les sécretions visqueuses des araignées. Elle ne parvenait même plus à se lever et tentait de laisser échapper des étincelles. Mais rien à faire... Elle était coincée.... Elle dressa une oreille inquiète en entendant sa dresseuse pousser un cri de douleur...

La demoiselle poussa un cri haletant de douleur en sentant les mandibules et dards venimeux des araignées s'enfoncer dans sa chair. Elle chercha à se débattre, à se secouer pour échapper aux agressions des créatures et ses mouvements souples firent tomber quelques-uns des monstres. Ces derniers se fâchèrent d'autant plus et recommencèrent à la ligoter, plus férocement. Ils serrèrent les liens, lui coupant presque la circulation et décidèrent de l'engluer un peu plus, histoire de s'amuser et de la rebuter. Elle poussa un énième cri lorsqu'un jeune Migalos, apparement inexperimenté, projeta des Dard-Venin sur elle, tranchant au passage quelques fils. Il se fit réprimander par ses collègues, pendant que la demoiselle tirait avec force sur les liens pour se délivrer. Une de ses mains allait retrouver la liberté mais une décharge violente la parcourut, foudroyant son corps. Elle eut un spasme douloureux, gémissant de douleur et jeta un oeil faible sur son poignet gauche. La peau avait légérement brûlée... Une Toile Elek... Cette soie particulière paralysait les proies des redoutables araignées... Elle sentit ses muscles se contracter en de douloureuses crampes et actionna ses muscles, cherchant à se dégager. Une araignée lui bâillonna la bouche. Elle avait vu certaines proies mordre les toiles pour se dégager, elle ne savait pas si l'humaine le pouvait. Mais on était jamais trop prudent avec un buffet luxueux... Kajin' se braqua et lutta pour se dégager, remuant ses jambes et ses bras comme elle pouvait, faisant fonctionner ses abdos et tous ses muscles à fond... Mais impossible. Et les araignées revenaient pour la dévorer... Elle regarda en contrebas.

Suano ne semblait être que le dessert... Elle aurait le temps de s'échapper, avec de la chance... Elle l'espérait.... Gémissant, étouffant, elle continua de s'agiter, presque en croix, attachée aux arbres. Pourquoi elle n'avait pas pris ses autres Pokémon, bon sang ?! Même s'ils savaient où elle était, ils ne viendraient que la nuit ou le lendemain, il serait déjà trop tard... Bien qu'intelligents, ils respectaient sa volonté de retrouver sa Goupix.... Du coup, elle était vraiment, vraiment dans une impasse. Elle entendit un bruit, pas trop loin d'elle et regarda en arrière. Elle aperçut alors une étrange créature, emmêlée elle aussi dans les fils de soie. Une chance pour elle, les araignées semblaient vouloir consommer l'humaine d'abord... La chair de Pokémon était bien trop classique... La demoiselle ne reconnut pas l'étrange espèce de la bête qu'elle voyait, mais savait que des créatures arrivaient peu à peu sur Sinnoh... Elle devait en faire partie... Enfin, c'était pas le moment d'y penser... Elle, elle allait y passer... Elle eut un dernier sursaut mais un fil électrifié lui atteignit le ventre. Les jeunes Mimigal commencèrent à escalader son corps, déchirant ses vêtements avec leurs pattes crochues. Ses vêtements partaient un peu en lambeaux. La situation était pitoyable... Et pendant que les petits allaient se régaler, les parents veillaient à ce que la paralysie face effet.... Bientôt, elle ne pourrait plus bouger... Là, elle arrivait encore à faire en sorte que les araignées ne passent pas à l'attaque tout de suite, mais c'était limite. Une liane vient fouetter les petites créatures qui tombèrent, mais d'autres prirent leur place. Si l'étrange Pokémon emprisonné essayait de l'aider, il n'y arriverait pas... Elles étaient trop nombreuses... C'était fini....

La demoiselle soupira, sentant quelques larmes venir mais les retint avec bravoure, continuant de se balancer d'avant en arrière pour éviter de se faire manger. Son coeur battait à un rythme fou, entre autre à cause de la paralysie... Elle allait finir mangé par des araignées, au sommet d'un arbre... Une situation pitoyable... Elle ne savait même pas si quelqu'un allait remarquer son absence... Gock' peut-être, mais dans combien de temps ? Et puis, elle ne voulait pas le faire souffrir. Dans un ultime effort, elle se secoua une dernière fois, violemment, avant qu'un autre fil électrique vienne la toucher, lui assénant un autre violent choc physique.... Elle s'affaissa, le corps parcourut de spasme incontrôlable alors que les petites mandibules commençaient à lui pincer la chair, les crochets trop petits pour plonger profondément dans son corps... pour l'instant....
Revenir en haut Aller en bas
Gockin Firerun
Dieu de l'Amour
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Relations ::
Pokémons:

MessageSujet: Re: Prise dans les toiles (pv Gock')   Ven 9 Sep - 23:12

Du rouge... Beaucoup de rouge... Du rouge qui coule, coule, coule et coule... Des craquements, craquements et craquements, des fracassements d'os...Ecarlate châtiait de ses coups furieux le petit malin qui avait tenté de faire quelque chose à Hana... La jeune demoiselle était encore vierge et ne savait pas encore tout à fait se défendre, son frère aîné s'occupait donc de ces problèmes là... Celui là, c'était un 3eme année...Il avait fini par être immédiatement transféré à l'hôpital...Puis en internat pour éviter d'être d'avantage traumatisé... Une boucherie ? Pire ! Un massacre ? Pire ! Apocalypse ? Ouais, y a de l'idée... Enfin... Pour lui, parce que Gock', lui, se portait comme un charme...ses poings étaient bien rouges à force de cogner... Le Noctali, le Pyroli et l'Absol qui suivaient le garçon étaient en train de se rappeler de l'évènement...

- T'as essayé de briser l'hymen de ma soeur... Moi, je vais te briser tout court, comme une brindille !

Et un uppercut puis des directs portés à bonne vitesse sur le visage de l'adversaire du colosse aux yeux rouges... Puis il saisit sa victime par les cheveux et la peau du cou avant de le projeter contre un des poteaux du préau, lui faisant craquer les os jusqu'à la moelle épinière... Il s'avançait calmement vers son adversaire avant de lui porter un titanesque coup de pied au milieu du nez, la victime ayant réussi à se mettre à quatre pattes pour se relever...Mais il fut à nouveau mis au tapis...Gockin attrapa le cou du garçon ayant fait des avances à sa soeur puis commença à le rouer de coups de poing, de pied, de tête, de coude, de genou...Les yeux sanguins du garçon aux cheveux de feu luisaient d'un éclat maléfique à la vue du sang du pauvre élève... Il le lyncha pendant près d'une demi heure, sous les yeux d'Hana, des Pokémon de Gockin et des autres élèves qui applaudissaient devant un beau match de catch sans arbitre ni simulation...Le jeune homme frappa le colosse rouge d'un coup de poing dans la joue...Ce qui rendit ce dernier complètement fou...Il le frappait, le frappait, le frappait...Les coups pleuvaient sur l'âme inconsciente, le Diable lui même n'était pas aussi cruel... Au sol, la victime n'était plus très consciente mais Gockin continuait de la torturer... Comme un jeune chaton qui joue avec sa première proie...Il écrasa le dos de son ennemi et, le tirant par les bras et poussant sur le dos avec le pied, on entendait les vertèbres craquer les unes après les autres...

- Implore son pardon, Cazzo !
- P....P.....P....E....Pardon !!
-Pardon qui.....?
- Pardon !!!
- On dit....Je vous demande pardon, mademoiselle...
- Je v....Je v.....dem....AAARG...Je vous......
- Tu lui........
- Demande pardon madem....Oiselle !

Il souffrait...Et finit par s'écrouler après que le Diable rouge l'aie lâché...

- Tu... Tu lui as rien cassé j'espère ?
- Ben si... A ouie de psychopathe je dirais qu'il s'est bouffé... 5 côtes pétées, lésion crâniène, 24 bleus, 54 fractures, 6 blessures ouvertes... C'est pas si mal...
- Et donc, l'aîné Firerun va me suivre dans mon bureau, pour la 4eme fois depuis 2 jours qu'il est revenu de son exclusion...

L'homme qui venait de parler était un homme aux longs cheveux noirs et aux yeux rouges, il portait un costume noir avec une cravate rouge écarlate... Les deux hommes aux yeux rouges se rendirent au bureau de Monsieur de Proviseur...

- Ca fait déjà un bon paquet d'élèves que vous avez envoyé à l'hosto... J'me doute que c'est pas par plaisir mais quand même, ralentissez un peu, jeune homme... je suis déjà à 7 avertissements et 5 sanctions...
- Oh... Encore un peu faudrait rétablir le service militaire....On touche pas à ma soeur, j'estime que c'est normal de démonter les gens qui veulent se la faire comme des misogines finis odieux et sans âme...
- Est-ce que je dois reconnaître un brin de protection un peu trop puissant ? On un brin de féminisme ?
- Ca se pourrait bien...
- Bon, quoiqu'il en soit...Je vous sanctionne à 8 jours d'exclusion parce que votre cause était juste
- Encore ?! Mais je viens de revenir....

Le garçon à la coupe écarlate, encore très en colère marchait dans la forêt...Il entendait chaque bruit venir de devant lui, il continua pour observer la nature, elle au moins le comprenait, elle savait que ses agissements à lui étaient justes, qu'il protégeait sa soeur pour la protéger et non pour se faire plaisir à exploser du gredin... En parlant de gredin... Des Migalos étaient en train de s'en prendre à des pokémon... Night, Twilight et Kyoufu se précipitèrent pour aller voir...

- Akaryû GO !

Le Léviator aux écailles pourpres grognait de toute sa rage et balaya les arachnides à grands coups d'Hydroqueue...Ils étaient tous partis sauf quatre...Mais ils étaient plus hauts...Gockin sortit alors quatres couteaux et les lança sur les araignées les plantant toutes contre des troncs d'arbres...alors que les canidés reconnurent Suano, le garçon regarda plus haut...Il vit Kajin'...

- Et deux jouvencelles en détresse de sauvées en une demi heure, deux... décidément, je suis au bon endroit au bon moment tout le temps, moi...

Il monta sur le dragon rouge puis, empoignant la toile, l'arracha de la bouche de la demoiselle...

- On peut dire que tu as eu de la chance, c'était du pur hasard...

_________________


Dangerosité, Monstruosité, Passion et Puissance ont un synonyme commun : Gockin Firerun...
Revenir en haut Aller en bas
Kajin' Yuta
Déesse de l'Amour
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Relations ::
Pokémons:

MessageSujet: Re: Prise dans les toiles (pv Gock')   Sam 10 Sep - 22:01

La jeune demoiselle rouvrit un œil en entendant les cris de douleur des araignées. Elle ne put réprimer un sourire de satisfaction en voyant les créatures se faire éjecter une vingtaine de mètres plus loin. Quant à celles qui avaient commencé à la mordre, elles avaient fini empalé sur des arbres, au grand soulagement de la jeune Yuta. Un peu plus et les insectes allaient sérieusement entamer la chair, malgré les tentatives de l’humaine pour les repousser… Elle regarda son sauveur et tenta d’esquisser un sourire, malgré le bâillon, à l’adresse du jeune homme aux cheveux écarlates. Elle redressa la tête et gémit de douleur lorsqu’il retira les toiles qui lui masquaient la bouche. Il n’y était pas allé de main morte, mais avait eu raison de procéder ainsi. Elle secoua la tête et inspira de nombreuses goulées d’air frais. Elle avait la gorge complètement sèche et il était difficile pour elle de parler.

"Je… Merci… Oui… De la chance… Enfin… Vu ma position… Ca n’est pas très… avantageux…"

En effet, elle était à moitié nue. Son chemisier était déchiré, laissant apparaître des bouts de chair, notamment les seins, qui étaient griffés. Sa jupe avait quelque peu descendu sur ses reins et si on regardait derrière elle, on pouvait deviner ses fesses et la limite du bas ventre. Elle rougit un peu, bien que ça ne soit pas la meilleure situation pour ça, ou pour constater d’une légère nudité devant l’homme qu’elle aimait. De toute façon, il connaissait son corps, non ? Mais il est vrai que ses seins semblaient sortir à moitié de son vêtement. Les Migalos, avec leurs pattes crochues avaient mis ses vêtements dans un sale état. Une chose est sûre, elle ne pourrait pas rentrer comme ça à l’académie, sinon, elle risquait de se faire poursuivre par quelques pervers. Elle regarda d’ailleurs les mains du Firerun.

"Tu as encore eu un problème avec le directeur, n’est-ce pas ?"


Elle sourit. Elle n’était même plus surprise. Malgré la violence dont il pouvait faire preuve, elle avait une confiance inébranlable en lui et savait qu’il ne lui ferait rien… Tout comme il était inconcevable que le jeune homme attaque sciemment sa sœur cadette. Elle entendit alors un claquement derrière elle et vit une liane manquer de peu le dresseur, touchant le filin qui retenait son poignet gauche prisonnier. La créature gémit aussitôt de douleur, électrifié par la Toile Elek. Kajin’ pivota comme elle put.

"Ne t’en fais pas, il n’est pas méchant, la preuve, il nous a défendu…Ca va aller…"

La créature verte grogna un peu, plus par sa position désagréable que pour montrer son agressivité. Elle avait été ligoté un peu à l’arrache apparemment. Elle avait dû causer énormément d’ennuis aux araignées qui avaient donc dû improviser. La demoiselle devrait songer à libérer cette étrange bête, mais avant tout à se libérer elle. Malheureusement, les filins jaunes, épais de six à huit centimètres donnaient des décharges à tout ce qui entrait en contact avec. D’ailleurs, les poignets de la dresseuse commençaient à virer au rouge, et pas qu’un peu. Quant à ses muscles, ils répondaient aux ordres transmis par le cerveau mais une douleur latente subsistait, augmentant parfois d’un coup. Et des fois, ils étaient parcourus de violents spasmes, de crampes diverses et n’arrivaient plus à suivre le rythme. Elle n’arriverait probablement pas à se détacher seule, mais se devait d’essayer. Elle ne voulait pas être plus ridicule qu’elle ne l’était déjà, débraillée, suspendue à un arbre et recouverte de fils gluants.

Elle saisit ses liens, ne se souciant pas de la décharge qui la traversa et se redressa, pour tirer d’un coup sec sur ceux de ses jambes. Ils étaient moins épais, et il valait mieux faire céder ceux-là avant ceux des bras. Mais à trois ou quatre centimètres d’épaisseurs, avec les muscles partiellement meurtries elle ne parvenait pas à se mouvoir avec assez de violence. Elle soupira, se laissant tomber. Le poids de son corps tirait sur ses épaules et ses bras. Elle regarda Gock’, l’air désolée.


"Tu veux bien… me détacher…. ? Je… Les fils sont trop épais et … Je n’arrive pas à m’en défaire."

Elle avait la tête basse, piteuse… Fallait vraiment être une idiote pour se retrouver dans une mouise pareille… Elle mourrait de soif, avait la gorge semblable à un désert et une bonne moitié du corps souffrant des effets de la paralysie. Heureusement pour elle, le bas du corps avait été moins atteint et ses jambes fonctionnaient bien. Elle mourrait d’envie de retrouver la terre ferme et d’être avec son amant. Cependant, elle sentait qu’il y avait d’autres problèmes…

"Si tu acceptes de m’aider, il ne faut pas toucher à la main les fils jaunes… Ou même avec quelque chose de métallique… Ils sont… électrifiés… Ca m'a un peu... paralysée..."

Une autre décharge la traversa à ses quelques mots et elle se mordit la lèvre, épuisée de ses décharges continues. Vraiment, c’était insupportable…

"Il faudra aussi libérer ce Pokémon là-bas… Il m’a aidé… D’ailleurs, tu sais de quel espèce c’est, je n’en ai jamais vu de tel auparavant…"

En contrebas, Night avait libéré Suano, qui s’ébroua pour se débarrasser de tous les bouts de soie gluants qui recouvraient sa fourrure. Elle baissa les oreilles en voyant sa dresseuse prise au piège. Elle avait été complètement inutile et incapable de l’aider, de la sauver… Elle servait à quoi, pour sa dresseuse, hein… ? Elle poussa un grognement de colère, contre elle-même et, relevant la tête, cracha un puissant Lance-Flamme vers la cime des arbres. Elle eut un sourire en voyant deux fils brûler, comprenant que trop tard l’erreur faite…

Kajin’ poussa un cri de frayeur en voyant les deux fils du côté droit lâcher, à cause des flammes de sa Pokémon. Une partie de son corps bascula subitement dans le vide, déchirant son bras gauche et sa jambe, faisant une espèce de grand écart. Elle se retint d’hurler de douleur en sentant un éclair de douleur foudroyer sa chair et resta suspendu au vide. Là, elle avait clairement besoin que quelqu’un la tire de là, coupe les fils pour la rattraper, sinon, elle allait perdre son épaule et sa jambe aussi, peut-être… Elle sentit les larmes lui venir aux yeux, sous la douleur....


"Gock’…. Onegai…. Je vais ... pas.... tenir...."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise dans les toiles (pv Gock')   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise dans les toiles (pv Gock')
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je t’ai prise dans les bras avec douceur
» Une photo que j'ai prise sous la douche ?
» dit papa, il y a des trains sur les étoiles?
» La Politique des Transformers
» CSI NY - G - Halloween - Danny, Don & Sheldon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Pokémon :: En dehors de la ville :: Campagne :: Fôret-
Sauter vers: